Auteur Sujet: Nouvelle vente à la découpe  (Lu 2017 fois)

Bar Avel

  • Administrateurs
  • Néophyte
  • *****
  • Messages: 30
    • Voir le profil
Nouvelle vente à la découpe
« le: 08 septembre 2015 à 10:55:57 »
Une nouvelle vente à la découpe
La grande maison PSA continue sa manœuvre de vente à la découpe de toute la société. Aujourd’hui c’est une partie de la DSIN qui va être bradée pour mieux trouver un acheteur. Celui-ci étant connu dans tout le milieu pour être le pire des repreneurs. En effet la société PROSERVIA filiale du groupe Manpower est une des pires, en termes de critères sociaux bien entendu. Mais cela ne dérange pas nos dirigeants qui eux ne voient qu’une opportunité de se débarrasser de salariés sans en assumer les conséquences sur les humains et sur le futur de la société.
La vente de ce service vient bien entendu après tant d’autres (gardiennage, pompiers, services généraux, nettoyage, reproduction…). Avec toujours les mêmes conséquences à la clef, le service est moins bien fait et est assumé en partie par tous les salariés car les contrats sont rédigés à minima. PSA exige que les salariés prennent à leur compte des tâches dévolues aux services vendus hier. La dernière trouvaille en date est le changement des toners des EMF. Avant c’était un service dédié maintenant n’importe quel salarié PSA devra changer les toners vides avec les risques de mauvais fonctionnement et les salissures à la clef.
La vente à des négriers du support local au poste est la première partie du plan général d’externalisation de la DSIN. Benoîtement PSA tente de nous convaincre que c’est un bien pour tout le monde alors que cette vente ne peut générer que des dysfonctionnements. Une société qui perd la maîtrise de son outil informatique devient dépendante dans le monde hyper câblé d’aujourd’hui. Ce sont les prémices du sabordage général que l’on nous prépare !

La CFDT, lors du dernier CE extra de juin, a demandé des éclaircissements sur le projet d’externalisation, car l’opacité soigneusement orchestrée par la direction nous fait craindre le pire. Un expert a été désigné par le comité d’établissement à l’unanimité pour nous permettre de démontrer à la direction la stupidité d’un tel projet…